Nous réalisons vos VGP dans toute la Martinique :

Ci-dessous la liste des VGP (Vérifiactions Générales Périodiques)

  • Engins de chantier
  • Hayons
  • Pont roulant
  • Chariots élévateurs
  • Bras de levage,Polybenne,Ampliroll
  • Nacelle élévatrice P.E.M.P
  • Benne à ordures ménagères,B.O.M
  • Matériel de garage - Palans - Pont roulant
  • Accessoires de levage
  • Grue à tour, grue mobile et grue auxiliaire de chargement
  • Compacteurs à déchet

Notre expérience depuis 2001 vous garantie une bonne qualité de prestation.

  1. La loi impose aux propriétaires de machines des contrôles techniques réguliers (tous les 6 à 12 mois), appelés Vérifications Générales Périodiques (VGP). Elles s'inscrivent dans une démarche qualité et s'appuient sur des contrôleurs qualifiés et expérimentés.
  2. Euro Contrôle réalise la vérification générale périodique de vos engins et appareils de levage conformément aux articles R 4323-22 à R 4323-28, R 4535-7 et R 4721-11, notamment, du code du travail prévoient pour les engins de terrassement utilisés en levage de charges plusieurs arrêtés selon les types d'opérations réalisés par ces engins. Les arrêtés du 5/3/93 et du 4/6/93 imposent des vérifications tous les 12 mois comprenant la vérification visuelle de l'état physique du matériel et la vérification des éléments fonctionnels concourant au travail par essais de fonctionnement. L'arrêté du 1er mars 2004 impose des vérifications tous les 6 mois comprenant la vérification de l'état de conservation du matériel et des essais de fonctionnement en charge, grâce à une technologie innovante vous permettant un gain de temps et une fiabilité des résultats à un prix très abordable.
  3. La vérification générale périodique est obligatoire et permet de déceler toutes détériorations susceptibles d’entrainer un danger pour l’utilisateur et son environnement.
    Ce contrôle consiste en un examen détaillé de l’état de l’appareil et en des essais de fonctionnement.
  4. Lorsque les vérifications sont confiées à une entreprise extérieure, c'est le contrat qui définit l'objet et l'étendue de la vérification. L'objet et l'étendue de la vérification doivent être rappelés dans le rapport.
  5. Une erreur souvent commise est de considérer un équipement conforme à la réglementation qui lui est applicable lorsque le rapport réalisé dans le cadre d'une vérification périodique est vierge d'observation uniquement le maintien en bon état de conservation, un équipement peut donc être en bon état mais non conforme aux règles ou prescriptions techniques qui lui sont applicables.
  6. Le non-respect de cette réglementation engage directement la responsabilité du chef d'établissement ou du responsable légal en cas d'accident.

 

Visite trimestrielle

 
 
 
 

 

Visite semestrielle

 
 
 
 

 

Visite annuelle